Éloge de l'énergie vagabonde ...
Ce blog relate un voyage effectué non pas par moi-même mais pas Sylvain Tesson. Il est inspiré de son livre "Éloge de l'énergie vagabonde", du fait d'un travail à réaliser dans le cadre du BTS Ventes & Productions Touristiques, qui consiste à choisir un récit de voyages et de se l'approprier, puis de réaliser un carnet de voyages sous forme papier ou virtuel.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris



Steppes Kazakhes


J'ai mis 3 jours à gagner le village de Shepte. Une famille m'a hebergé dans sa yourte. La côte Caspienne était à moins de 1000 kilomètres. A l'aube, un cavalier m'a reveillé, m'offrant une bouteille de lait de chameau en échange d'un cigarillo. Il a essayé mon vélo, je suis montée sur son cheval. On s'est serré la main puis chacun est parti de son côté.

Au delà de Shepte, j'ai  traversé les champs pétroliers de Zhétibay  et de Novoï Ügzen, mis en service au temps des Soviétiques.

Le soleil se couchait déjà,   quand je me suis arrêtée dans une chaïkhana (nom donné aux auberges en Asie centrale) pour y manger une soupe. Il était déjà l'heure de se coucher, j'ai donc jetté mon bivouac à proximité de l'auberge.

Depuis que je voyage dans les champs d'hydrocarbure, je ne vois plus les animaux ni les plantes de la même façon, car le pétrole est issu de matières animales en décomposition.

Je ne peux m'empêcher de penser à ces êtres vivants qui se sont aimés et reproduits, avant finalement d'être transformés en pétrole.

Six heures passées à pédaler par 47 degrés dans les steppes, sous un calme éternel et un vent fort, j'arrive enfin à Aktau.

 

 

 

Photo : Yourte dans les steppes

Source : http://www.larousse.fr/encyclopedie/image/Yourte/1006235

Photo : Les steppes kazakhes

Source : http://douzemillekilometres.blogspot.fr/2009_06_01_archive.html


Publié à 14:00, le 14/04/2012, Kazakhstan
Mots clefs :
Ajouter un commentaire